Encore appelé tracker, un ETF (Exchange Traded Fund) est un placement indiciel. Il permet de suivre de manière précise, l’évolution d’un indice boursier en cas de hausse ou de baisse. Il ne peut être émis que par une société de gestion agréée. On peut en acheter des parts auprès d’une structure financière dédiée, lors de la création ou directement en bourse. Pour cela, il faut posséder un compte-titres ordinaire ou une assurance-vie. Un ETF, contrairement aux autres fonds, peut être côté en continu. Cependant, il présente aussi bien d’avantages que d’inconvénients. C’est ce que nous allons voir dans la suite.

Les avantages de l’ETF

Le premier avantage de l’ETF est son coût. Il a en effet des frais qui sont moins élevés que ceux des fonds actions traditionnels gérés de façon plus active. Aussi, il bénéficie des mêmes règles de sécurité que les placements collectifs à savoir la garantie des titres, la diversification des fonds, la présence d’un dépositaire séparé du gérant, etc. Côté en continu, un ETF peut être acheté ou vendu à tout moment de la journée, contrairement aux fonds traditionnels. Enfin, pour en savoir plus sur l’ETF, il faut noter qu’on distingue plusieurs types d’ETF à savoir les ETF sur indices de marché, ceux sur indices de stratégies et les ETF avec possibilité d’effet de levier. Ces types permettent de diversifier ses placements et d’avoir accès à des titres dans plusieurs marchés et secteurs d’activité différents.

Les inconvénients

Ce sont essentiellement les risques liés à l’ETF. Parmi eux, il y a le risque sur la variation de l’indice de marché suivi. L’ETF baisse avec ce dernier, voire même plus s’il est à effet levier. L’autre risque est le tracking error. C’est lorsque l’évolution de l’ETF s’écarte de celle de l’indice qu’il suit. Enfin, le dernier risque est celui concernant l’ETF côté en devise étrangère. Ce dernier doit tenir compte de la variation de la devise en bourse.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *