La fin de l’année approche et les pièces ne sont ni sonnantes ni trébuchantes pour bien des foyers français. Dès lors, quelles sont les astuces pour éviter les paniers percés et ne plus avoir la phobie des comptes ? Immersion au cœur des finances personnelles pour gérer au centime près le budget de toute la tribu. 

Les précieux conseils pour parvenir à gérer son budget

Opter pour le regroupement de crédits

Crédit auto, crédit revolving, crédit télé, crédit vacances, crédit appartement … il n’est pas rare d’avoir plusieurs crédits. Privilégier le regroupement de crédits permet alors de bénéficier de nombreux avantages. En effet, en se rapprochant d’un établissement bancaire, le fait de regrouper ses crédits permet d’alléger les remboursements, de réunir toutes les mensualités en une seule, d’avoir un seul et même interlocuteur, mais aussi de pouvoir bénéficier de taux plus avantageux. Cela peut permettre de sortir d’une spirale infernale pour autant que le surendettement soit acceptable et que les envies ne dépassent pas les capacités à rembourser les crédits. Bref, de ne pas vivre au-dessus de ses moyens.

Établir avec précision son budget pour suivre ses comptes

Avant toute chose, il convient de bien détailler les sources de revenus – revenus lié à une activité professionnelle, les revenus sociaux comme les allocations de la CAF et les revenus divers à l’image d’une rente, d’un revenu locatif notamment – et de les distinguer des dépenses. Il est important de bien différencier les trois catégories de dépenses : les dépenses fixes – loyer, impôt, facture EDF par exemple – les dépenses courantes – course, carburant pour la voiture en particulier – mais aussi les dépenses occasionnelles comme le fait d’aller chez le vétérinaire, de se rendre au restaurant ou de partir en weekend par exemple.

Mieux vaut tenir à jour un tableau pour tout lister. C’est la base pour démarrer une bonne gestion de son argent. Cela paraît peut être très banal, mais tout part de là. Cela permet de vérifier que la banque n’a pas commis d’erreurs, qu’aucun mouvement n’est suspect sur le compte, de savoir avec précision quels sont les postes de dépenses, mais surtout de garder un œil avisé sur ces dernières. Au fur et à mesure que le mois s’écoule, cela permet aussi de connaître avec exactitude ce qu’il est encore possible de dépenser et encore mieux de pouvoir mettre de côté quelques sous pour se faire plaisir plus tard.  

Fonctionner avec des enveloppes

Pour éviter la surconsommation et le découvert, mieux vaut ramener l’argent à sa vraie valeur. Et, il est une chose très utile : les enveloppes. En début de mois, il convient de disposer dans différentes enveloppes ce qui est alloué pour chacun des postes de dépenses comme les loisirs, les courses, le coiffeur, la confection notamment. Une fois, que l’on approche de la limite fixée, il est plus facile d’opérer des choix pour éviter de dépenser plus que de raison. Seul ce qui est contenu dans chacune des enveloppes peut être dépensé. Et, pour éviter de culpabiliser après un achat, mieux vaut se laisser le temps d’y réfléchir, cela évite les achats compulsifs et les choses qui finissent par encombrer les placards.

Privilégier pour la mensualisation et le virement automatique

Afin de simplifier au maximum la gestion du budget, mieux vaut opter pour la mensualisation de toutes les dépenses. Qu’il s’agisse de la facture d’énergie, des assurances notamment, une grande majorité des dépenses peuvent êtres mensualisés sur internet sans frais supplémentaires pour la majorité. Quant aux impôts, dès le 1er janvier 2019, ils seront prélevés à la source, de quoi avoir une vision encore plus simplifiée du budget mensuel.

Et, parce qu’il est important de se constituer un bas de laine, il est indispensable d’épargner chaque mois. De ce fait, il est opportun de mettre en place un virement automatique sur un compte sur livret par exemple dédié aux vacances, à la retraite ou encore en vue d’un gros achat. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *