La défiscalisation désigne l’ensemble des dispositions légales qui permettent aux contribuables d’obtenir une réduction de leurs charges fiscales et donc de réduire le montant de leur impôt sur le revenu. La loi Pinel et le PERP sont un ensemble de dispositifs légaux mis en place pour réduire les charges fiscales des contribuables. Comment réussir votre optimisation fiscale ? Cet article vous montre quelques astuces faire pour réduire votre assiette fiscale.

Déterminer votre tranche d’imposition

Pour votre optimisation fiscale, il est capital de déterminer le montant de l’impôt, la tranche d’imposition et le bilan fiscal. Pour réussir à faire tous ces calculs, vous pouvez utiliser les simulateurs du ministère de l’économie. Contrairement en 2015, une revalorisation de 0,1% est prévue sur l’impôt sur le revenu. Attendez-vous à une hausse même si vous pouvez recourir au simulateur du ministère de l’économie de 2015 disponible sur internet. L’usage du simulateur en ligne vous permet de voir sur les pages des résultats le montant de l’impôt à souscrire et celui de la tranche d’imposition. Pensez à vous rapprocher d’un gestionnaire de patrimoine pour recevoir des conseils plus avisés.

Distinguer réduction et déduction d’impôt

Les réductions d’impôt sont identiques pour les contribuables indépendamment de leur niveau de fortune. Elle est estimée à hauteur de 18% des revenus versés sur des FIP ou FCPI. La déduction d’impôt a l’avantage de comporter une réduction fiscale de la tranche d’imposition. La déduction d’impôt donne aux contribuables la possibilité de bénéficier une baisse de 30% à 45% sur l’impôt sur les revenus.

Le coût de la défiscalisation

Une défiscalisation peut coûter chère. Les dispositifs de défiscalisation vous permet d’obtenir une réduction d’impôt, de constituer un patrimoine immobilier ou de financier votre retraite. Pour bénéficier de tous ces avantages, les contribuables doivent supporter un certain coût. La première contrainte est que pour disposer d’une défiscalisation, le contribuable doit avoir un niveau de revenu suffisant. Pour souscrire à un FIP, un SCPI Pinel vous devez prévoir respectivement 1000 € et 1500 €. Les SCPI déficit foncier, la loi Malraux et les Sofica coûtent à l’adhérent entre 5000 € et 10 000 €.

Les dispositifs de défiscalisation tels que le Girardin industriel, le Girardin social coûtent 10000€. Pour souscrire aux dispositifs de défiscalisation comme l’achat d’un appartement neuf à louer en loi Pinel, l’achat d’un appartement en régime déficit foncier ou d’un bien immobilier ancien avec les dispositifs Malraux, il faut prévoir 130 000 € à 200 000 €.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *