La BCE (Banque Centrale Européenne) a annoncé mercredi soir son intention de mettre fin à la production et à la distribution des billets de 500 euros durant la fin de l’année 2018. Une mesure prise pour contrer les trafics qui semblent facilités par ce beau billet violet.

Les complices des trafics en tous genres

D’après plusieurs experts qui se sont penchés sur leur cas, les billets de 500 euros faciliteraient la circulation de faux billets et serviraient également dans divers trafics illégaux. Cette mesure a donc été prise pour venir renforcer la lutte de l’Union Européenne contre le financement du terrorisme, notamment en France.

Les billets en circulation toujours légaux

Même si ces billets vont disparaître à la fin de l’année 2018, ceux en circulation sont considérés comme légaux et pourront toujours servir comme moyen de paiement, comme l’a bien précisé l’Institution. Ils garderont leur valeur et pourront même être échangés auprès des organismes bancaires dans la Zone Euro, et cela, sans limite dans le temps.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *