La blockchain, tous ceux qui s’intéressent à la finance et à la bourse en ont déjà entendu parler. C'est le système de chaîne de blocs qui sécurise le Bitcoin, la célèbre cryptomonnaie dont la grande volatilité fait un produit financier prisé. Mais, au-delà de la sécurisation de cette monnaie cryptographique, la blockchain est étudiée sérieusement pour d'autres types d'application.

La blockchain en bref

Si l'actualité de la blockchain est facile à suivre, quels sont ses principes de fonctionnement ? C'est un réseau qui sécurise les transferts d'actifs grâce à un principe simple et astucieux. Chaque transaction est placée dans un bloc informatique qui est vérifié par les nœuds du réseau. Une fois vérifié, chaque bloc est rajouté à une chaîne qui rend la falsification impossible : modifier un nœud de la chaîne impacterait l'ensemble de celle-ci. Cette chaîne constitue donc un registre public de toutes les transactions du système.

Quelles autres applications possibles ?

Comme nous l'avons vu, la blockchain est efficace dans les transferts d'actifs de toutes sortes : monnaies, marchandises, biens immobiliers. En effet sa capacité à vérifier et à certifier chaque transaction offre à la fois un registre et une traçabilité très sure. Elle permet, également, le développement de contrats intelligents, ou « smart contracts », des programmes informatiques qui s’exécutent dès qu'une condition est vérifiée.

Ces possibilités rendent la blockchain intéressante dans plusieurs domaines où elle est déjà testée. Et en premier lieu le secteur de la banque, qui est en concurrence directe avec cette technologie. L'efficacité de la blockchain pour les transferts d'actifs permettrait des virements d'argent plus rapide et à des coûts réduits. Les possibilités des « smart contracts » intéresse fortement le secteur des assurances qui pourrait, ainsi, automatiser le remboursement sur certains contrats à partir d'alertes. Le secteur de l'agroalimentaire, au vu de ses derniers développements, est intéressé par la traçabilité que pourrait lui apporter la blockchain. L'industrie pourrait, quant à elle, améliorer la transparence et le contrôle des flux de produits sur les chaînes logistiques complexes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *